Comment gérer son confinement en tant que parent ?

Céline Dintimille, consultante en parentalité et formatrice auprès du Réseaux Parentalité Créative, nous parle aujourd’hui des difficultés que peuvent rencontrer les parents durant le confinement 🧒🏻
 
Entre télétravail, tâches ménagères, et garde des enfants, certains parents sont stréssés et n’arrivent plus à gérer la situation. Pour cela, des professionnels en parentalité comme Céline mettent à disposition des hotlines. Plus de 3500 personnes ont été aidés à ce jours 👪
 
Céline nous donne aussi des conseils afin que tout se passe bien avec nos bambini !
 
📞 Le numéro de la hotline : 09 74 763 963, n’hésitez pas, ils sont là pour vous écouter !

Présente-toi !

Céline Dintimille : « Bonjour je suis Céline Dintimille, je suis consultante en parentalité et formatrice auprès de Réseau Parentalité Créative.

J’interviens en Auvergne et dans les départements limitrophes auprès des parents, des crèches, enfin de tout ce qui est professionnel, de la petite enfance, et des enseignants. »

 

 

En Vrai : À ce jour plus de 3 500 parents ont été aidés grâce à aux hotlines présentes partout en France…

 

Céline Dintimille : « Cette ligne permet aux parents de relâcher la pression parce qu’on demande aux parents d’être des télétravailleurs, de poursuivre la continuité pédagogique de leurs enfants, on leur demande aussi d’être un couple 24 heures sur 24, de continuer aussi l’entretien de la maison, la continuité de tout ce qu’il y a à faire et clairement c’est complètement impossible.

L’intérêt d’avoir cette ligne c’est de pouvoir déposer son sac à dos qui est un peu trop plein, éviter d’avoir trop de pression, de péter les plombs comme on peut le dire. »

 

En Vrai : En pleine période de confinement le nombre d’appels a augmenté de manière exponentielle…

 

 

Céline Dintimille : « On était à peu près à 5 appels par jour, sur les après-midis.

Aujourd’hui on a une trentaine d’appels par jour donc c’est vraiment significatif, les gens ont besoin de soutien et nous on est là pour leur apporter cette aide.

Cette ligne est joignable 7 jours sur 7, dimanches et jours fériés et elle est ouverte de 8h à 12h de 14h à 17h et il y a deux nocturnes le mercredi et le vendredi de 20h à 22h. »

 

 

En Vrai : Les parents sont stressés et n’arrivent plus à gérer la situation…

 

Céline Dintimille : « Il ne faut pas hésiter, il n’y a pas de bon ou de mauvais parents, il y a juste des parents qui se posent des questions.

Un coup de fil de 15 minutes et finalement on se sent mieux parce qu’on a pu exprimer ses difficultés et que les reconnaître ça fait du bien. »

 

En Vrai : Cependant les choses commencent à bouger et dans le bon sens…

 

Céline Dintimille : « Au niveau de la parentalité il y a quand même des choses qui ont évolué, qui bougent.

De plus en plus de monde en parle, donc j’ai espoir que ça va avancer. En plus il y a eu la loi qui est passée au mois de juillet contre les châtiments corporels, j’ai grand espoir que ça évolue dans le bon sens.

Le gouvernement est vraiment dans ce sens-là puisqu’ils ont mis en place un programme qui s’appelle le programme des « 1 000 jours » où, à partir du 4e mois de grossesse jusqu’aux 2 ans de l’enfant, à ce moment-là les parents auront un suivi avec des consultants de parentalité pour pouvoir les accompagner.

J’ai bon espoir que dans les années à venir il va y avoir tout cet accompagnement et ces prises de conscience que l’on n’est pas un mauvais parent parce qu’on se renseigne sur comment fonctionnent nos enfants et comment nous aussi on fonctionne. »

 

 

En Vrai : Pas de panique on te donne des petites astuces…

 

Céline Dintimille : « En premier lieu ce que je dirais aux parents c’est de lâcher prise.

Il faut garder en tête que ce qu’on nous demande est impossible, on ne peut pas être des enseignants, on ne peut pas continuer à être une femme désirable, ni télétravailler avec nos enfants à côté.

Et la deuxième chose que je dirais c’est vraiment d’aller dans le jeu, l’interaction des enfants ne se fait que par le jeu et justement dans le groupe SOS sur Facebook on a ces lives où on parle de jeu pour recréer le lien.

15 minutes pour relâcher la pression au 09 74 76 39 63, donc n’hésitez pas on est là pour vous écouter ! »

Adriz Rédac' chef