Les professionnels de santé sont en colère

😤 😡 La santé va mal en France, c’est ce qu’affirme Claire du Collectif Santé en Danger
✊ Après le confinement, la France entière s’est rendue compte de l’importance vitale du corps médical et de l’impact qui pourrait affecter le pays si tous les professionnels de santé décidaient de se mettre en grève
🥼 Ainsi, Claire est venue nous parler de la colère des soignants, de la pénibilité de leur travail, des heures, des salaires, de la sécurité sociale, des abus et du service des urgences
🦸🏻‍♀️ Ecoutons les soignants, ce sont eux qui nous guérissent

En Vrai : C’est quoi ce collectif ?

Claire : C’est un collectif qui est tout récent, qui s’est créé au mois de juillet 2020 par Arnaud Chiche et sept autres collaborateurs.

C’est désormais une association, c’est un collectif national qui est asyndiqué, apolitique et qui regroupe aussi bien les usagers du système de santé que les professionnels de santé.

 

En Vrai : Pourquoi les soignants sont en colère ?

Claire : Ça fait un moment qu’ils sont en colère, on a du mal à être entendus.

La crise sanitaire, malheureusement, a permis de nous mettre en lumière dans nos travaux au quotidien, dans la pénibilité au travail, dans le système de santé, comment il s’organise autour du patient, des difficultés qu’on peut rencontrer au quotidien.

On a été mis en lumière par rapport aux services de réanimation qui risquaient d’être débordés, c’est pour ça qu’on a demandé aux gens de se confiner au départ puisque, en fait, les hôpitaux n’allaient pas faire face aux potentielles formes graves qui allaient arriver jusqu’en réanimation.

Si le système de santé était mieux fait en termes de prévention, en termes d’éducation, en termes de promotion à la santé, on n’en serait probablement pas arrivés à confiner des gens puisque que les gens seraient éduqués à se laver les mains, à porter un masque ou en tout cas ne pas aller vers les autres personnes quand elles sont malades. Ca c’est des choses qui font que si c’était fait en amont on n’en serait pas là à être confinés pour finalement de mauvaises raisons.

 

En Vrai : Selon toi qu’est-ce que les Français attendent du système de santé ?

Claire : Les Français sont beaucoup dans l’attente, ils pensent que c’est un service, mais il faut savoir que la santé ça a un coût et ça j’aimerais aussi le rappeler aux personnes.

Nous ce qu’on revendique c’est : des meilleures conditions de travail. Effectivement ça a un coût mais ce coup on ne le voit pas ou on le voit peu pour l’usager puisque généralement les soins sont gratuits, en tout cas les usagers n’ont pas forcément la facture.

Si on veut perdurer dans ce système solidaire, et il faut que chacun y mette du sien, tout ça pour dire que c’est des gens qui sont formés, qui sont qualifiés donc forcément ça a un coût d’avoir affaire à ces personnes-là.

Il y a tout un système au niveau de l’hôpital, de gestion, de restauration, d’hôtellerie et tout ça aussi a un coup, la cuisine aussi ça a un coup, donc forcément les prix sont chers.

Je pense qu’il faut prendre conscience, nous citoyens lambda, que la santé a un coût et si on veut la faire perdurer il faut accepter de mettre les moyens pour.

 

En Vrai : Qu’est-ce que le système de santé attend de nous ?

Claire : Qu’est-ce qu’on veut pour demain pour nos frères et nos sœurs ? Pour nos enfants et nos petits-enfants ? Est-ce qu’on veut un système où le plus riche aura des soins et le moins riche n’en n’aura pas ? Est-ce qu’on veut un système solidaire où tout le monde doit mettre la main au portefeuille ? Qu’est-ce que les urgences ? Est-ce qu’on va aux urgences pour un nez qui coule ou est-ce qu’on va aux urgences parce qu’il y a un pronostic vital qui est engagé ?

C’est aussi à remettre dans les consciences des gens, on n’a pas à encombrer les urgences pour tout et pour rien.

Adriz Rédac' chef